Concept

Degrés secrets

Lettrine-T

out cercle comporte 360 degrés. De mon point de vue d'artiste, chaque degré posséde un secret bien à lui, probablement en relation avec le destin de chaque civilisation. Chaque époque correspond à un cycle qui se termine au 360e degré. Au 1er degré, un nouveau cycle se superpose au précédent en légère transparence. Je devrais plutôt parler de spires qui s'enroulent autour d'un axe grimpant vers l'apex qui, d'après le petit Larousse illustré, "est un point de la sphère céleste situé dans la constellation d'Hercule et, vers lequel semble se diriger le système solaire avec une vitesse de l'ordre de 20 km/s."

Il m'a semblé interessant d'inventer un vocabulaire plastique pour appréhender cette réalité invisible. C'est pourquoi, j'utilise le carré, écrin du cercle. Comme la vie semble polarisée en permanence, il n'est pas interdit d'imaginer l'existence d'un univers parallèle, qui progresserait en sens inverse au nôtre, ce qui expliquerait en partie l'impression de déjà vu, lorsqu'on arrive dans un endroit ou que l'on rencontre une personne pour la première fois...

Pour bien comprendre ma démarche, chaque Degré secret s'ouvre d'un degré dans le sens horaire à l'intérieur d'un carré. (Pour voir l'évolution entre les deux univers, tapez Digigraphie dans le moteur de recherche.)

La série des Degrés secrets correspond à mon attrait pour l'astronomie, la géométrie, l'espace et le temps. Mes plus grandes joies ? Nager dans les eaux matricielles de l'humanité et marcher dans son futur. 

Sous la rubrique Catalogue, vous découvrirez l'aboutissement d'une créativité unique au monde accomplie dans la plus grande discrétion, sur une période de 15 ans à partir de 2001, année tristement mémorable.

Cette aventure de l'esprit m'installe dans la durée, je la vois comme mon testament éthique, esthétique et spirituel.

Nous sommes tous enfants des étoiles.


Mutations

Avec cette série, j'explore le vieux rêve de l'Homme : quitter la Terre pour vivre ailleurs dans l'espace. Le rêve semble devenir nécessité, car plusieurs réalités menacent l'espèce humaine : la démographie galopante, les changements climatiques, les guerres pour les énergies, les pollutions de toutes sortes...

La NASA a beau nous faire rêver avec la conquête spatiale, j'ai un sérieux doute sur certains prétendus exploits, notamment l'alunissage d'Apollon 11, le 20 juillet 1969. 

D'où les questions suivantes :

  • En l'absence de vent sur la Lune, pourquoi le drapeau américain flotte-t-il à l'horizontale ?
  • Pour des raisons de poids, les cosmonautes n'avaient pas emporté de flash pour leur Hasseblad 6 x 6, mais alors d'où vient l'éclair dans la visière du cosmonaute ?
  • D'où proviennent les ombres portées croisées, sur le sol ?
  • Pourquoi le balayage des satellites actuels ne montre-t-il pas la présence du LEM (jeep lunaire) abandonné à l'endroit de l'alunissage ?
  • Pourquoi les fameuses roches lunaires rapportées par l'équipage sont-elles identiques, par nature, à celles du désert de l'Atacama, au Chili ?
Grâce à la sonde Explorer 1, notons une découverte scientifique majeure en 1958 par James Van Allen, physicien américain : au-dessus de la haute athmosphère de notre planète, la double ceinture de particules atomiques condamne tout vol habité à une mort instantanée, sauf si le vaisseau spatial est protégé par un épais blindage de plomb d'au moins 10 cm. Imaginons le poids de l'engin, décollage impossible ! 

En conséquence, aucun homme n'a marché sur la Lune.

Ne jamais oublier l'origine de la NASA par la rencontre de deux hommes : Wernher von Braun, ingénieur allemand naturalisé américain, et Walt Disney, cinéaste et producteur américain ; duo idéal pour créer un univers d'illusions au service d'une idéologie : le rêve américain.

Cette fameuse escroquerie intellectuelle nous invite à réfléchir sur la notion de réalité. Qu'est-ce que le réel ? J'aime beaucoup la définition de Jacques Lacan, psychiatre et psychanaliste français : "La réalité, c'est quand on se cogne !"

A mon tour, j'explore le potentiel caché dans la matrice informatique. Suggérer l'esprit de la matière, son intimité même, avec une poignée de pixels, quelle aventure ! Créer l'illusion du réel avec le virtuel... correspond exactement à notre période mutagène. Nous avons beau faire, l'Homme restera un terrien, plus exactement un post-terrien. L'espèce humaine ne survivra qu'en se rendant méconnaissable à elle-même. A moins que le Soleil, seul maître à bord, n'en décide autrement...


La citation

"Elever le réel au niveau du rêve, n'est-ce pas nous élever, par l'esprit, au niveau de la perfection ? Voyons donc le réel avec l'intelligence du rêve." (Emile Tainmont, professeur d'arts plastiques.)


Sur Artmajeur

Découvrez également mes créations sur Artmajeur.com. Offrez-vous des oeuvres originales ou des impressions d'art haut de gamme, notamment l'inégalable Subligraphie.

A l'occasion d'un anniversaire, d'une fête, pour remercier quelqu'un, pour rappeler un rendez-vous important, pour accompagner un bouquet de fleurs, vous pouvez envoyer une e-card d'art originale à partir de votre compte. C'est facile et gratuit. Cliquer sur l'oeuvre de votre choix -> sur l'onglet Partager ou Share -> remplir les deux champs du formulaire -> Envoyer. 

En savoir plus...